ENQUÊTE 2019 « MODES DE VIE ET SOMMEIL »   En partenariat avec

 

Notre mode de vie est en transformation rapide depuis une trentaine d’années : organisation sociale, organisation professionnelle, système socio-économique… Toutes les études soulignent la dette de sommeil des Français. Une véritable épidémie qui aggrave la plupart des maladies chroniques.

Réalisée à l’occasion de la 19e Journée du Sommeil®, l’enquête INSV/MGEN 2019 a été conçue pour évaluer l’impact de modes de vie sur le sommeil Français et prendre appui sur les points d’inquiétude pour dispenser des conseils individuels et collectifs en faveur d’un bon sommeil.

Bien que stressés les Français sont globalement satisfaits de leur sommeil

Plus des deux tiers des Français, le plus souvent les jeunes de 18 à 34 ans et les hommes, se disent satisfaites de leur sommeil. En même temps, près de la moitié peinent à s’endormir ou à se rendormir et déclarent souffrir d’un trouble du sommeil. Près d’un quart somnolent pendant la journée.

Et la moitié des Français déclarent ressentir du stress avec un retentissement sur leur sommeil, notamment chez ceux qui dorment le moins pendant la semaine (6h ou moins par nuit). Les plus touchées sont les femmes chez lesquelles le stress ressenti est accru.

Gare à la rupture du rythme veille-sommeil

L’insuffisance de sommeil en semaine est dénoncée par toutes les études et dans tous les pays depuis plusieurs années. Les Français en sont conscients et ils tentent de « récupérer » au cours du week-end en se levant plus tard, avec un différentiel de temps de sommeil entre la semaine et le WE qui va jusqu’à 2h30 chez les plus jeunes (1h32 pour les 35-54 ans ; 12 min pour les 65-75 ans). Ce retard des horaires, ou « jet lag social », est un des facteurs principaux de l’épidémie de dette de sommeil soulignée par toutes les études. 

Se coucher et se lever à heures régulières est le gage d’un sommeil efficace. Ainsi, la grasse matinée trop longue le week-end n’est pas une bonne stratégie pour récupérer. 

Un manque d’activité physique et d’exposition à la lumière naturelle

La journée, la durée de l’activité physique apparaît très insuffisante, moins d’1 heure par semaine pour 34% des Français. Cette sédentarité affecte la vigilance diurne, car on trouve 3 fois plus de personnes très somnolentes parmi les « non-marcheurs » que parmi ceux qui marchent (14% vs 5%).

Ceux qui pratiquent plus de 3h par semaine sont parmi les plus satisfaits de leur sommeil (74%). De même, les Français qui sortent en plein air plus d’1 heure par jour de semaine et de WE sont beaucoup plus nombreux à se déclarer satisfaits de leur sommeil.

Un sommeil de qualité nécessite une exposition quotidienne à la lumière du jour pendant plus d’une heure, et une activité physique régulière à raison de 30 minutes au minimum par jour

Un rythme veille – sommeil malmené par les écrans

9 Français sur 10 vont sur internet tous les soirs ou presque pour lire leur courriel, chercher des informations ou pour aller sur leurs réseaux sociaux, y compris au lit avant de dormir. Les connexions, réseaux sociaux, sms ou autres mails, y compris jusque dans le lit avant de dormir, génèrent une excitation cognitive tout à fait préjudiciable au sommeil. Les messages souvent anxiogènes et l’essor des séries télévisées aggravent la situation.

L’enquête montre une corrélation entre une forte dose de médias électroniques et l’insatisfaction de sa vie. Respecter un « couvre-feu digital », 1h au moins avant de se coucher, s’impose pour mieux dormir.

Jeu concours 19ème Journée du Sommeil®

Le jeu est terminé… merci de vos participations !

Le gagnant sera désigné par mail le mardi 2 avril 2019.

En partenariat avec la Fondation Adova

Le Village sommeil 2019 est ouvert !

Vous pouvez y retrouver

  • Tous les événements de la Journée du sommeil®, géolocalisable grâce à une carte de France.
  • Les résultats de l’enquête 2019, réalisée avec la MGEN, partenaire majeur de la Journée du Sommeil® Des chiffres-clés sur l’influence du sommeil sur la santé, les performances et le développement.
  • Des conseils sur les bonnes habitudes quotidiennes à adopter pour bien dormir, avec des pages ciblées sur les thématiques essentielles : la gestion des rythmes, le couvre-feu digital, l’activité physique et l’hygiène lumineuse, réalisées en partenariat avec la Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable, Asten Santé et Fitbit.
  • Plusieurs vidéos et podcasts sont mis à disposition sur des sujets quotidien (la sieste, etc.).
  • Différents tests sont proposés, permettant d’évaluer son sommeil ou d’aménager un environnement adéquat pour dormir, sans oublier les recommandations de nos experts et notre bibliothèque de supports pour avoir un sommeil de qualité.

Impact des modes de vie sur notre sommeil

Gestion du temps, équilibre vie pro \ vie perso, hyperconnexion, comportements alimentaires, sédentarité, stress… cette année, attirons l’attention du public sur le lien entre nos styles de vie et la qualité de notre sommeil.

Résultats de l’enquête 2018 INSV / MGEN : Le Sommeil des 15-24 ans

Les jeunes manquent de sommeil : pourquoi ?

L’objectif de notre étude est d’évaluer les habitudes de sommeil des 15-24 ans, en relation avec leur comportement en journée et soirée.

Parmi les résultats présentés, 88% des jeunes se sentent en manque de sommeil. Pour la majorité d’entre eux : la durée de sommeil est trop courte et les horaires de coucher et surtout de lever sont très décalés le week-end.

Le constat est sans ambiguïté, les jeunes vivent selon des rythmes le plus souvent inadapté à ce que réclame leur besoins et évolutions physiologique, psychique et cognitive. Ces jeunes sont preneurs d’aide pour diminuer ces impacts mais ne savent souvent pas comment s’orienter. A nous de les informer et de mener des actions de préventions pour leur apporter des solutions. 

 

Journée du Sommeil® le vendredi 16 mars 2018

La Journée du Sommeil® aura lieu le vendredi 16 mars 2018 partout en France métropolitaine.

Cette année, la campagne « Ouvre l’œil sur ton sommeil® ! «  vous dévoilera tout sur le sommeil des jeunes de la tranche d’âge 15-24 ans !

Le programme d’opérations ouvertes au grand public dans les centres du sommeil sera disponible à partir de début mars sur le site dédié en cours de construction.

La  conférence de presse se tiendra le mardi 13 mars 2018 matin.

Pour vous inscrire sur notre mailing list : contact@insv.org

#JournéeDuSommeil #KifTonDodo #WatchUrSleep #SleepDay

© photo : dundanim – fotolia / design graphique : sitthisack.com

Campagne “A chacun son sommeil” du 18 au 29 mars dans 10 villes de France

Dossier de Presse sommeil 201

Le Laboratoire Pileje, en partenariat avec l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, lance sa première campagne de prévention visant à sensibiliser le grand-public à l’importance d’une prise en charge globale et individualisée en matière de « santé – sommeil ».

Un programme de conférences et d’ateliers sera proposé dans dix villes de France métropolitaine, du 18 au 29 mars 2018.

Dossier de presse :Dossier de Presse sommeil 2018

Communiqué de presse : CP Campagne A Chacun son Sommeil 2018


Institut National du Sommeil
et de la Vigilance


18 rue Armand Moisant, 75015 – PARIS
Tél : 33 (0)1 48 56 27 87
Mail : contact@insv.org

Nous ne sommes pas un centre de soi, nos locaux ne sont pas ouverts au public.
Pour toute commande de brochures, merci de nous contacter par email.

Suivez nous sur Facebook

Suivez nous sur Twitter